Chartreuse Dynamique

Chartreuse Dynamique

Décès de Jean Claude Receveur

Publié le 15 Juillet 2019 in Actualités locales

C'est en fin de matinée de ce lundi 15 juillet 2019 que notre ami Jean Claude Receveur nous a quittés pour son dernier grand voyage. La maladie qui le poursuit inlassablement depuis une quinzaine d'années a finalement eu raison de lui.  Il est président d'honneur de notre mouvement, et son départ nous laisse atterrés, même si son état de santé depuis quelques mois nous mettait dans l'inquiétude. Mais, n'avait-il pas montré une étonnante capacité à rebondir après chaque assaut de la maladie.

Jean Claude nous laisse le souvenir d'un homme simple, un visionnaire, rassembleur, qui lorsqu'il arrivait quelque part, commençait par associer les gens autour d'évènements amicaux, fêtes, apéros et activités en commun. Parti de la banlieue de Lourdes, origine sur laquelle il aimait à plaisanter, il a grandi et étudié dans le massif central, puis dans la région Lyonnaise où ses compétences professionnelles ont été reconnues et saluées. Il a découvert la Chartreuse et s'y est installé, partiellement. Il a rapidement participé à la vie du village et accédé à des fonctions municipales. Il n'aimait pas se mettre en avant, mais était à l'avant garde des grands sujets et projets auxquels il apportait son analyse et son expertise. Il connaissait entre autres le dossier de l'hôtel du grand Som et de la base de loisirs de la Diat, et cette connaissance a permis récemment un redémarrage du projet. Il a développé de très bonnes relations avec bon nombre d'élus de la communauté, enrichissant les rencontres de ses analyses visionnaires. Musicien, il a créé l'école de musique de la ville d'Oullins et a activement participé à celle de st Laurent du Pont. Il a oeuvré pendant près de 20 ans pour qu'un partenariat soit créé entre notre village et l'école de musique de st Laurent, un travail qui a porté ses fruits il y a quelques mois et qui est en phase d'aboutissement. 

D'ailleurs, s'il est une image qui montre le mieux son engagement musical, c'est bien celle de son mariage avec sa compagne depuis une vingtaine d'années, Yvette, qui l'a soutenu sans relâche lors des derniers assauts de sa maladie. Quelques jours avant, il avait du mal à parler. Magie de la musique, et de l'amour....

Jean Claude et Yvette en musique

 

Jean Claude est à l'origine, avec Benoît Laval, du mouvement Chartreuse Dynamique. On lui doit en grande partie la profonde transformation de notre village entamée en 2017, et qu'il avait déjà préparée 3 années avant. Une transformation radicale des relations humaines, puis des modes de gestion. Dès 2015, il a travaillé dans l'ombre avec ses collègues sur les grands problèmes du moment, le devenir des activités ski et festival. Et bien que son nom n'apparaissent pas dans les documents, les évènements de ces dernières années montrent avec force combien il avait vu juste. Ces derniers mois, Il réfléchissait avec ses amis actifs de Chartreuse Dynamique à l'orientation et le devenir du village après l'échéance de 2020, et sa vision dépassait largement le cadre de la commune pour s'étendre à l'ensemble du massif, bien sûr sans aucune prétention politique de sa part.

C'est une grande perte pour notre village, une perte dont nous ne sommes pas prêts à mesurer les limites.

Nous assurons de nos meilleures pensées son épouse Yvette, ses enfants et petits enfants, ses nombreux amis.

 

Jean Claude, tu vas beaucoup nous manquer, tu nous manques déjà.

 

 

Commenter cet article

Gerondeau Jeanne 24/07/2019 21:53

Quand j'ai vu Jean Claude il y a un plus de deux semaines, il m'encourageait à rester dans l'équipe et à continuer à consacrer du temps pour le village. Je lui ai dit oui, ne t'inquiète pas. J'espère pouvoir tenir ma promesse, être digne de son amitié. Toutes mes pensées à Yvette.
Je n'oublierai jamais tous les moments de partage avec vous deux, dans le travail comme dans la fête.
Jeanne

Benoit Laval 15/07/2019 17:17

J étais passé voir Jean-Claude mardi dernier avant de partir en voyage, on avait discuté une petite heure pour ce qu il en pouvait. Il était très faible, mais encore vif d esprit.

C est toujours très très triste de perdre un ami.
Mais il a je crois bien vécu avec passion et engagements. Un esprit à la fois discret mais qui savait dire les choses, prendre les choses en main ou s associer à un collectif quand il le fallait.

Sincères condoléances à Yvette, ses enfants, sa famille.
Benoit Laval