Chartreuse Dynamique

Chartreuse Dynamique

Une nouvelle de la Maison du Parc et un espace piéton sur le plan de ville (résumé du Conseil Municipal du 5 mars 2018)

Publié le 6 Mars 2018 par Chartreuse Dynamique in Conseil Municipal

Comme nous l'avions annoncé, le Conseil Municipal du 5 mars a été précédé d'une information sur les projets d'aménagement du village pour les années à venir. Et il faut souligner que ce point a motivé beaucoup de monde puisque la salle du conseil était pleine...

L'équipe municipale est en place depuis un an, et c'est l'occasion de faire un petit point. Un trou de 327 000€ au départ qu'il était prévu de combler en 2 ans, et qui l'a été en novembre, soit 7 à 8 mois plus tard. Tout ceci grâce à divers éléments, subventions, ventes d'immobilier, et accessoirement, d'une bonne gestion!

L’emblème de cette équipe est de faire de Saint Pierre un vrai « village-station », à l'opposé d'une station village; la différence pourrait paraître minime, mais elle est en fait énorme puisque ce sont les habitants et l’accueil touristique qui sont au centre des usages 365 jours par an.

La mairie ne peut pas tout faire, mais son rôle est de rendre possible les projets des habitants. L'aménagement du plan de ville, aujourd’hui un parking comme centre du village, est la pierre angulaire de ce village-station. Il consiste en deux transformations majeures:

D'une part, la construction de la nouvelle Maison du PnrC (Parc naturel régional de Chartreuse), en bordure du plan de ville, entre la passerelle et le chemin qui relie ce plan à la mairie. Ce nouveau bâtiment, d’une surface au sol d’environ 500 mètres carrés sur 2 niveaux accueillera aussi l'Office du tourisme. Il est prévu un parking propre au bâtiment d'une bonne vingtaine de places situé derrière celui-ci.

D'autre part, la zone devant les commerces (boulangerie, ...) deviendra une zone piétonnière plus paisible qui rendra le centre du bourg plus attractif pour l'activité commerciale et touristique. Un cheminement piétons entre cette zone piétonnière et le bois des lièvres est souhaitable, mais pas facile du fait de la départementale qui coupe la zone en deux.  Il en est beaucoup question depuis quelques temps, une halle sur le plan de ville pourrait pousser en face de la maison du parc, ou presque.

D'une façon générale, cette place, qui assimile trop souvent notre village à une station parking, devrait peu à peu migrer vers un village station. La plus grande partie des aménagements prévus sont la conséquence du questionnaire qui a été réalisé en septembre 2017, ainsi ainsi qu'aux idées émises lors des sessions du conseil des sages et de celui des jeunes.

D'autres projets pour 2018 sont présentés, et ils sont nombreux:

Participation au PLUI

Nouvelle charte du Parc

Refaire les toilettes publiques

Traiter le problème des encombrants

Réaliser une première tranche de rénovation de l'éclairage public

Installer des tables et bancs à divers endroits

Réfléchir au fonctionnement du marché du dimanche

Réfection des routes dans la mesure des moyens

Réaliser divers aménagements de sécurité

Mais aussi dans le domaine culturel et pédagogique, les subventions aux associations, les spectacles (un par mois), le Grand son sur 4 jours, les événements culturels, sportifs et festifs, une bibliothèque annexe à l'école, les rythmes scolaires en 2019/2020.

Les actions sur la Diat, de nouvelles activités autour de l'appartement Fenoy

La rénovation énergétique des bâtiments, les bassins communaux et l'agriculture.

Bref, de quoi s'occuper ..!

L'ancienne mairie deviendrait un pole associatif, culturel et festif en utilisant au mieux la vue exceptionnelle que l'on a derrière le bâtiment. Elle pourrait éventuellement accueillir un centre médical, ce qui ne serait pas un luxe!

Voilà donc un récit le plus complet possible de ce qui a été présenté, sachant que cela a été réalisé avec des notes à la volée et donc susceptibles de quelques approximations. La compréhension est de rigueur!

Ont suivi des remarques du public et des questions dont la majorité portait sur la réduction des places de parking sur le plan de ville. Un sujet récurrent dans notre village, mais dont la solution est un préalable à la réalisation de tous ces projets. Le problème n'est pas simple, d'autant que la municipalité n'est pas seule concernée, la station étant gérée par la Comcom, et le festival par l'Ephémère. Mais à un moment il faut faire des choix et savoir s’il est préférable de transformer le plan de ville en quelque chose qui ressemble à un vrai village de montagne, ou bien de conserver un grand terrain rempli de voitures en hiver et vide la plupart des autres jours...

Les grands changements nécessitent souvent des remises à plat de beaucoup de choses, puis de certaines adaptations des uns et des autres. Auguste Villard n'a -t -il pas bouleversé beaucoup de choses, pour le plus grand bien du village, il y a longtemps. Souhaitons à cette équipe municipale, qui a la pêche pour lancer de grands projets, du courage et de la chance pour les mener à bien.

Le conseil municipal qui a suivi, plus classique, portait rapidement sur le compte rendu du conseil précédent, la commission d'urbanisme, la liste des décisions prises par le maire dans le cadre de ses délégations, l'autorisation donnée au maire de signer des conventions avec les associations hors commande publique, la convention avec l'ONF pour la surveillance des chemins d'exploitation de la forêt, la piste forestière de la Coche et enfin la prise de compétence GEMAPI (inondations) par la Comcom (c'est la loi). Tout a été voté et adopté après quelques remarques sur le compte rendu, les nouvelles autorisations données au maire, et la convention avec l'ONF.

Et enfin, un pot désormais traditionnel, et bien mérité !!!!

 

Une nouvelle de la Maison du Parc et un espace piéton sur le plan de ville (résumé du Conseil Municipal du 5 mars 2018)
Une nouvelle de la Maison du Parc et un espace piéton sur le plan de ville (résumé du Conseil Municipal du 5 mars 2018)
Commenter cet article