Chartreuse Dynamique

Chartreuse Dynamique

Anecdote touristique sur le domaine skiable

Publié le 9 Avril 2016 par Chartreuse Dynamique in Dossier NEIGE

Bonjour,

Je voudrais vous relater cette anecdote de samedi dernier, sur le domaine skiable de Saint-Pierre-de-Chartreuse.

Je rentrais de mon entrainement, quand je croise vers la Chapelle une connaissance Lyonnaise, Fabien ANTOLINOS.

Fabien est un grand champion de Trail (http://www.fabienantolinos.com/pages/Palmares-5415350.html),
il a la quarantaine, père de famille, deux enfants…

Je le croise en tenue de ski de rando vers la Chapelle, en train de monter skis sur l’épaule, vu qu’il n’y a pas de neige jusqu’en bas.

Ca me fait plaisir de voir qu’il vient à Saint-Pierre-de-Chartreuse, puisque nous avons fait la promotion active de notre village
auprès du Team Terre-de-running pour qu’ils viennent faire leur stage de Trail en Chartreuse en été, et doc le revoir en hiver je trouve ça top
la communication été / hiver ça fonctionne.

Cette fois-ci, il est simplement venu en famille, avec son épouse et ses enfants, passer une journée « au ski ».

Il s’est garé à la Combe de l’Ours, et a acheté 4 forfaits pour lui et sa petite famille.

En sportif passionné, il s’est équipé pour faire la première montée en ski de rando, avant de basculer vers midi en ski alpin pour manger un bout sur les pistes en famille puis skier avec son forfait.

Mais malheureusement pour lui, à la Combe de l’Ours, il s’est fait « incendier » par un pisteur, « que c’est interdit de faire du ski de rando », « que de toute façon il se fait engueuler et qu’il paie aussi pour les tous autres », « que le parcours de ski de rando est à Saint-Pierre, qu’il aille là-bas, même s’il n’y a pas de neige »… (ce n'est pas au pisteur que j'en veux dans ce message, celui-ci ne fait qu'appliquer les consignes et les ordres qui lui sont donnés plus haut).

Alors mon bon Fabien, Traileur, skieur de rando, père de famille, a remballé son matériel de ski de rando, a repris sa voiture, et est venu se garer sur le plan de ville.

Vu que la neige ne descendait plus jusqu’en bas, il a du remonter skis sur l’épaule jusqu’à la Chapelle, où je l’ai croisé, et où il m’a relaté son histoire.

J’étais à vrai dire un peu géné pour lui de tout ce bazar, et aussi beaucoup gêné par l’accueil qu’il avait reçu en tant que touriste.

Surtout que je préfèrerais qu’il fasse un peu de pub sur une belle journée en Chartreuse auprès de ses milliers de followers, plutôt que de devoir raconter sa mauvaise expérience.

Alors je lui ai dit que l’an prochain ça irait mieux, et que ça aurait changé, qu’il serait le bienvenu avec sa petite famille pour une journée neige.

Qu’est-ce que je retiens de cette histoire :

- Tout d’abord que le Trailer / skieur de rando a bien eu le message de venir en Chartreuse pour s’oxygéner, qu’il a le bon profil par rapport à notre cible de clientèle, qu’il consomme, et qu’il est plutôt sympa (d’avoir repris sa voiture, revenu se garer, monté à pied, etc…)

- Ensuite que la clientèle famille actuelle, qui achète 4 forfaits ski alpin, aime aussi à réaliser d’autres choses dans sa journée, par exemple du ski de rando,
et qu’une offre neige multiactivité au sein même du domaine skiable A UN VRAI SENS COMMERCIAL pour les remontées mécaniques (et pour le village, et pour le massif).
C’et même fondamental si on veut garder la clientèle et qu’elle n’aille pas ailleurs où c’est possible.

- Que faire des parcours de ski-de-rando et de raquette depuis chacune des portes d’entrée du domaine de la station, Combe de l’Ours, et le Planolet, fait complètement sens.
(Nous l’avions proposé à plusieurs reprises, avec des itinéraires, et nous sommes toujours disposé à agir pour cela)

Voilà, ce n’est qu’une anecdote, mais elle me semblait représentative.

Et j’ai bon espoir que l’an prochain Fabien ait plaisir à revenir en Chartreuse, pour y vivre une meilleure expérience.

Je vous souhaite une bonne journée.

Salutations sportives.

Benoit LAVAL

Commenter cet article